Recevez nos alertes réassort en avant-première !

Et suivez le lancement de nos prochains vêtements !

Good News

Dans le dressing de Claire, cofondatrice de Nubio

A propos de jus mixés, de vélos, de sandalettes parfaites et d'entrepreneuriat (astuce pour acheter moins/mieux inside)

#Patinedansmondressing, c'est des interviews en direct des dressings de gens chouettes qui nous parlent de leur relation aux vêtements, de l'évolution de leur style, de leurs habitudes conscious et de leurs essentiels. On a fait 50 interviews comme ça avant de lancer PATiNE (1h de temps contre 1 latte soja). Enjoyez et commentez, si ça vous plait on continue ! Attention, reportages IRL 100% naturels : les vêtements sont parfois froissés, les visages non maquillés, bref : certaines images peuvent heurter la sensibilité des jeunes spectateurs :)

 

"J’ai créé Nubio il y a 3 ans et demi avec Gabrielle après plusieurs expériences décevantes dans des grandes entreprises. On vend nos jus aussi bien à la Grande Epicerie qu’au Meurice, et surtout en ligne sur notre site. J’adore la vente en ligne. Jeune j’ai travaillé dans un American Apparel et déjà j'adorais échanger avec les clients. Maintenant je vends en ligne et c'est génial aussi, on ne s’ennuie jamais. Mon quotidien consiste à animer les ventes, imaginer des nouveaux produits, construire la marque et nous faire connaître. Par exemple, on vient de créer un parfum de glace vegan avec le mythique glacier parisien Berthillon !

RELATION AUX VÊTEMENTS

J’ai toujours adoré les vêtements. Petite, je jouais aux poupées uniquement pour les habiller. Je viens d’un tout petit village breton, et là bas je ne faisais vraiment pas partie des cools. Je lisais les magazines de musique et de mode et je collectionnais les pièces excentriques...les autres élèves me trouvaient un peu naze mais je me disais que j’étais probablement en avance et qu’ils n’y connaissaient rien ! J’ai gardé les plus chouettes pièces dans un placard chez ma mère, j’ai un rapport hyper affectif aux vêtements.

J’ai toujours dépensé dans les habits, même quand je n’avais pas d’argent. Mon truc c’est de découvrir des nouveaux petits créateurs dans le monde entier, beaucoup via Instagram, quitte à parfois acheter des trucs pas très aboutis et me planter d’ailleurs, mais j’aime le frisson de la découverte. J’achète beaucoup en ligne et en voyage. Ca va au-delà des habits, j’aime savoir qui a créé les vêtements, soutenir une vision. Je me fiche d’avoir des Louboutin, en revanche j’adore m’habiller chez Valentine Gauthier qui est authentique et à l’image de sa mode.

MON STYLE

Je dirais “tout-terrain”. Mon truc c’est de me sentir bien habillée, mais toujours ultra à l’aise. Je sais que je suis plus jolie quand je suis confortable dans mes vêtements.  Je suis presque toujours à plat, par exemple en ce moment en méduses en cuir Heimstone. Ou plus rarement des baskets National Standard. Et l'hiver des bottines. Je ne me déplace qu’à vélo, il me faut des habits avec lesquels je peux pédaler stylée. Et autant je suis féminine, autant je ne me sens pas bien dans l’ultra féminin, les hauts talons, les robes très moulantes, je n’aime pas me sentir déguisée.

Je suis forte en mix & match, par exemple j’ai un tee-shirt Mickey mais je vais mettre des trucs sérieux “autour”. Pour bien s’habiller, je crois beaucoup au feeling, ressentir qu’on se sent bien, qu’on se sent jolie. Avoir une chemise en jean clean mais oser la casquette fluo Modetrotter, une pièce que tout le monde va remarquer. J’ai plein de trucs classiques, des vieux polos Lacoste, les pulls APC de mon mari... mais je ne veux pas avoir l'air trop ennuyeuse. Dans mon placard il y a du Heimstone (à plein pot mais je profite aussi des soldes pour acheter des pièces fortes que je garde longtemps), du Kitsuné, et puis du vintage. Je conseille Thanks god I’m a VIP, leur sélection est dingue et la propriétaire de la boutique a un style fou. Je ne lis pas beaucoup la presse mais je regarde Noemi Ferst sur Instagram...et  Jean Seberg dans A bout de souffle !

CONSCIOUS

J’ai été élevée par des parents néo-hippie, pas bourgeois mais bohème à fond et plein de bon sens : jamais de plats préparés, du sport et des randonnées, on mangeait du pain bio au levain, plein de légumes frais... Ils m’ont inculqué le bien manger et aujourd’hui j’adore cuisiner pour me détendre.

Je fais mes courses chez Au Bout du champ ou sur le site Le Comptoir local, je trie mes poubelles, je boycotte les sacs plastiques, je fais du yoga, je mange ultra équilibré souvent chez Umami ou Mokonuts près de l’atelier Nubio ou au super fish & chips Mersea le week-end, je parle jus bios toute la journée...mais pour la mode je suis encore empêtrée dans mes contradictions. Par exemple je suis végétarienne mais je trouve les leggings en cuir Stouls hyper beau…Ou encore : la semaine dernière j’ai acheté un legging de yoga en polyester recyclé ce qui est top..mais il a été shippé d’Australie, du coup son bilan carbone est horrible ! Je fuis les grosses chaines, je n’achète quasi pas de fast fashion, je fais hyper gaffe aux matières et au pays de fabrication, mais je voudrais surtout arriver à acheter moins. Je teste différentes techniques : n’acheter que de la seconde main...puis ne plus acheter en ligne car c’est trop impulsif…mes résolutions ne tiennent pas très longtemps. Finalement ce qui marche le mieux c’est de faire des wish lists dans mon téléphone. En remettant à plus tard mes envies d’achat, je laisse tomber les fausses bonnes idées, les trucs hors de prix que je ne vais pas beaucoup mettre. Et aussi faire un truc juste pour moi chaque semaine qui ne consiste pas à consommer de la mode : ça peut être un cours de Yoga, du cycling, une grande balade, ou accentuer mes reflets roux qui font ressortir le teint 

MES ESSENTIELS

Si je devais vivre avec 1 valise et seulement 5 vêtements dedans il y aurait certainement la combinaison Carolina Ritzler ultra cool que je mets tout le temps même si elle me fait des grosses fesses, un jean délavé vintage Bérangère Claire (hélas la marque n'existe plus), mes méduses Heimstone qui vont avec tout, une chemise en jean ou une robe chemise rayée, et un gros pull très doux. Bon, et une veste sans manches en fourrure. C’est drôle parce que c’est un peu moche je le sais, mais j’adore ça alors ça passe ! Non ?! Tant pis !"

___Propos recueillis par PATiNE


Article précédent Article suivant