🍎🌱👀⭐ Rejoignez maintenant le Club PATiNE !

Vous suivrez les nouveaux développements et aurez accès en avant-première aux futurs lancements :)

Bientôt : PATiNE Denim

Rejoignez le Club PATiNE :)

(nos emails aussi sont bons et sans pesticides)

Good News

Very Good People : les Muesli Boys, fondateurs de Dear Muesli

A propos de fratrie, de muesli et de baskets stylées.

La série d’interviews Very Good People rassemble les gens qui nous inspirent. Ils nous parlent de leur activité, de leur relation aux vêtements, de l'évolution de leur style, de leurs habitudes conscious (ou pas). Enjoyez, commentez, et s’il y a quelqu’un que vous voulez qu’on aille rencontrer, dites-le nous absolument (ici ou sur Instagram @patineparis en les tagguant avec #patineverygoodpeople)

DEAR MUESLI

Notre métier c’est de faire du muesli ! On a grandi à Paris dans le 13ème et notre maman nous a toujours préparé du muesli maison pour le goûter. Quand on en a rapporté chez Abercrombie & Fitch où on bossait comme vendeurs, tout le monde s’est mis à nous en demander. On en vendait à la pause dans les vestiaires ! C’est aussi là-bas qu’on a rencontré Sylvain, fraichement débarqué de LA. Au début on a démarré avec un statut d’auto-entrepreneurs, une simple page online et un fichier de 2000 personnes, en livrant nous-mêmes à travers Paris. On s’est énormément documentés sur l’univers Start-Up, on a regardé des dizaines de documentaires, on a assisté à plein de conférences, on a rencontré plein de gens. On a déjà appris plus en 3 ans que pendant toutes notre scolarité ! Une des clés du succès selon nous c’est de savoir s’entourer des bonnes personnes. Cathy Closier chez Season, par exemple,  a été une des premières à mettre notre muesli à sa carte !  Il faut aussi une bonne organisation : on l’a compris dès le jour où on a assuré le catering pour la première fois à un évènement, au festival We Love Green. Garder du temps pour faire du sport aussi (on en fait presque tout les jours avant ou après le boulot), ça régule le stress, on se recentre et on retrouve plein d’énergie.


CONSCiOUS

Au-delà du sport et malgré les journées trop courtes on essaie de manger correctement à midi, on se fait des salades quinoa, salade boulgour, beaucoup de fruits. On n’est pas encore végétariens mais on va forcément y venir, c’est le sens de l’histoire, on sera bientôt 9 milliards la viande ca sera le nouvel or !

On peut changer le monde par la perception qu’on a d’un produit, le fait d’être sensibilisé au manger bon. Il suffit de trouver 1 personne qui adhère à notre vision, lui-même en trouve 10. C’est super contagieux, quand tu commences à manger sainement tu le fais de plus en plus et tu entraines les gens avec toi. Notre but c’est de montrer que c’est simple et donner les outils : le bon goût, le conditionnement facile. Et puis garder un prix accessible pour que chacun puisse manger sainement. Côté vêtements, j’ai commencé à regarder les étiquettes quand je bossais en temps partiel chez Levi’s parce qu’ils avaient un programme pour économiser de l’eau. J’ai aussi rencontré un puriste des jeans qui m’a conseillé d’avoir toujours du 100% coton et sans stretch, pour le garder 10 ans. On paye plus cher au début mais on le garde plus longtemps.


LE STYLE

On aime bien les belles choses mais on ne peut pas forcément encore se les payer. Après on nous offre souvent des trucs, comme ces Reebook assez cools qu’on a aux pieds. Les pièces qu’on aime c’est du casual wear, et on aime les vestes !
En été, avoir un bon tee shirt ca fait la différence la manière dont il se tient, dont il tombe, jamais trop court derrière… Pour les baskets je me suis deja acheté des paires assez chères, des éditions limitées… A 20 ans j’étais stylé on s’habillait plus large, on faisait encore plus attention au look, on avait le temps ! Tu stand out, tu sors un peu du lot, on te remarque, le look affirmé permet d’être remarqué, ça compte !  J’allais chez Citadium, dans les magasins de skate comme StreetMachine...toutes les petites boutiques indés qui faisaient du hip hop et puis beaucoup chez H&M aussi. Moi j’allais en friperie pour des cools  vestes.  Moi à 20 ans je m’en foutais complètement des habits. Je voyageais un peu partout, j’aidais a construire de maisons en Equateur… En grandissant, j’ai réalisé que les fringues aidaient aussi a être bien dans sa tête. Je tend vers le minimalisme, je préfère avoir peu de pièces mais des pièces cools.


UNIFORME

  • Une paire de baskets stylées, Filling Pieces, un jean 100% coton, un bon tee shirt anti-transpirant, un sweat Dear Muesli avec une grosse capuche, une énorme parka Aigle
  • Un jean, une paire de baskets en cuir stylées, des Nike un peu montantes, un tee shirt, un hoodie, une chemise à carreaux, un gros blouson
  • Un pull avec un hoodie, une parka, des bottines Aigle, un jeans très épais APC.


 

___Propos recueillis par PATiNE chez les Muesli Boys Bakang, Dikom et Sylvain. Les propos en bleu sont ceux de Bakang, en vert de Sylvain. Vous pouvez trouver leur Muesli chez Season, au Monoprix, au Mama Shelter et surtout les suivre sur Instagram !

Article précédent Article suivant