Les prix, c’est un sujet qui nous préoccupe, qui nous tracasse. Le plus souvent subjectif et facteur de prestige en mode (lire l'excellent article Marie-Claire à propos du "pricing power" ici écrit par Alexandra Pizzuto). C'est un sujet rarement abordé par les marques de mode. Ajoutons à cela le tabou français autour de l'argent, puisqu'il serait mal élevé de parler de combien on gagne et combien on veut gagner. Il nous semble pourtant essentiel d'être transparentes avec vous. Alors soyons vulgaires, parlons pécule.

Augmentation des prix Patine transparence

1/ Covid, guerre...Dallas ton univers impitoyable. 

Les prix chez Patine sont toujours calculés au plus juste. Mais comme tous les secteurs, la mode connaît actuellement une inflation très importante des coûts qui s’explique principalement par 4 raisons :

  1. Le coût des matières premières augmente, en particulier celles qui sont écologiques. L’offre est inférieure à la demande, et si on veut éviter de baisser la qualité ou le sérieux de la traçabilité, il faut acheter des matières premières tracées à un prix qui soutient le développement de la filière. A l'inverse, si le prix des matières premières (de qualité) était amené à baisser, c'est une baisse qui pourrait faire baisser nos prix dans le futur; Affaire à suivre.
  2. Le coût de l’énergie (Électricité et gaz) explose, affecté par la guerre en Ukraine. Le gouvernement Portugais est très vigilant pour limiter la crise, il a par exemple obtenu l’aval de la commission européenne pour plafonner le tarif du gaz pendant 1 an. Certains de nos partenaires investissent pour s'assurer en partie leur indépendance énergétique. C'est le cas par exemple de notre délaveur denim qui utilise du biogaz issu des déchets végétaux et fumiers animaux (et c'est très cool).
  3. Le Covid (encore lui) : plusieurs marques qui fabriquent habituellement en Chine rapatrient leur confection en Europe. Pas tant pour des raisons écologiques mais plutôt parce que les coûts de transports depuis la Chine explosent, et que le Covid paralyse la production. Cela crée une tension sur la demande. Impossible de savoir comment ce facteur d'augmentation va évoluer dans le temps. Au-delà de l'inflation, le Covid ralentit aussi énormément les délais de production. C'est une des raisons pour lesquelles nos robes, débardeurs et nouvelles couleurs Willie ne sortent que mardi 12 juillet.
  4. Le gouvernement portugais revalorise le salaire minimum (le Smic est de 730€ par mois). Et ça, on ne peut que le soutenir ! Un prix juste, c'est un prix qui rémunère correctement la chaîne de valeur. Si celle-ci doit augmenter, le prix augmente aussi.

prix patine transparence schtroumpf

Au pays des schtroumpfs il n’y a pas d’argent et parfois on en rêve un peu.

2/ Le juste prix

Rien de plus relatif qu'un prix, et chaque marque a sa propre approche pour le fixer. La recette d'un prix Patine est une recherche de compromis "juste", la bonne équation entre qualité, éthique et écologie.

    1. La juste rémunération de la chaîne de valeur parce que c'est la base : nous utilisons des matières d'exception et nous ne faisons pas de compromis sur la qualité de confection. Cela signifie par exemple pour nos jeans que nous sommes heureuses de faire tisser une toile denim environ 3x plus chère que la toile de denim bio standard et de choisir des méthodes de délavage à l'ozone. Il y a déjà bien assez de vêtements sur terre, la moindre des politesses pour une marque qui en fabrique, c'est de rémunérer correctement tous ses intermédiaires.
    2. La pérennité économique de notre activité, évidemment : notre prix n’intègre pas la possibilité de campagnes de publicités ou de coûteuses égéries, il n'inclut pas la possibilité de longues périodes de soldes, ventes privées, black friday et remises variées, mais il nous permet de payer correctement notre équipe et de financer nos projets d’innovation. Nous voulons réussir et grandir y compris d’un point de vue économique, mais ne croyons pas dans le prix comme facteur de “prestige” pour crédibiliser la marque ou la faire paraître “plus mode”, “plus pointue” ou “plus luxe”. C’est la qualité de nos vêtements, notre créativité et nos idées qui nous légitiment :) Nous croyons à un modèle sain et rentable depuis le premier jour. Et si un jour Patine devait être un succès financier, nous avons ouvert notre capital pour la première fois cette année...à vous nos clientes afin de bâtir un nouveau modèle de marque plus éthique et aligner les intérêts. 
    3. Le rapport innovation-amour-qualité-prix dans le temps : chez Patine il doit être franchement supérieur au marché. Ça veut dire que vous devez estimer que le prix est totalement raisonnable compte tenu de la qualité de votre vêtement, et que nous avons poussé pour créer une pièce qui tire la mode vers un nouveau standard d'écologie et de qualité. Par exemple : nous estimons que le tee-shirt Willie coûte environ 3 à 6 fois plus cher à fabriquer qu'un tee-shirt en coton bio conventionnel. Parce que nous avons fait le choix depuis le lancement en 2017 d'intégrer 40% de fibres recyclées dans le fil et construit un tee-shirt zéro vrillage. Ce prix soutient l’innovation des filières de recyclé et vous rend plus exigeantes en termes de qualité. Et son prix de vente n'est pas du tout 4 fois plus élevé qu'un tee-shirt comparable (il est même parfois plus bas).

transparence augmentation prix carrie bradshaw

Photo non contractuelle de Lucie notre Responsable Finance

3/ Le Rewear le plus haut possible, le "Cost-Per-Wear" le plus bas possible

Notre modèle de marque est entièrement construit autour de la notion de Rewear et donc de "Cost-per-wear". Notre ambition n'est pas de maximiser le nombre de vêtements qu'on vous vend, mais plutôt le nombre de vêtements aimés et reportés. En portant un vêtement souvent et longtemps, on amortit son coût d’achat initial. Un vêtement à prix assez élevé porté régulièrement et pendant de nombreuses années revient moins cher qu’un vêtement "pas cher" qui s’use vite ou dont on se lasse vite. C’est mathématique. Et au-delà de la recherche de qualité mesurable, quantifiable, nous nous appelons "Patine" parce que c'est la valeur que prend un vêtement avec le temps, un supplément d'âme intégrant la notion de désir et d'attachement. C'est là que la rationalité cède la place à la créativité, aux papillons dans le ventre qui annoncent le frémissement d'une idée...et aux milliers d'heures de travail passionnant pour transformer les idées en réalité, et vous les partager.

4/ Parlons peu, parlons prix

Vous savez maintenant à quelle conjoncture nous devons nous adapter, et comment nous construisons nos prix, en lien avec notre approche du vêtement. Voici quelques informations concrètes sur les augmentations de la maille à venir. Nous les limitons à 5€ maximum par rapport aux prix affichés actuellement. Elles sont déjà actives sur le vert Hollywood, seront étendues peu à peu au reste du catalogue.

Nous maintenons les prix des Willie Cool et Willie Iconic dans les couleurs "base de dressing" : blanc cheesecake, noir black coffee et gris chiné à 45€ jusqu'au 26 juillet. Ceci pour ne pas vous prendre de court dans vos valises d'été.

De plus, nous continuons à vous proposer l'offre Willie Pack et la mini Braderie en ligne sur les modèles suite au rangement du Studio.

  • Willie Cool & Iconic 50€ et 55€
  • Willie Débardeur 45€
  • Willie Minidress & Dress 80€ et 85€
  • Marty Oversize & 90 110€ et 115€
PS : Les prix des chemises Tony sont stabilisés depuis la dernière production. Et on prépare un grand lancement Brenda le 27 août, les prix seront maintenus pour cette production.

    5/ La bonne nouvelle si vous avez lu jusque là : la qualité aussi augmente aussi

    Nous sommes très heureuses de vous annoncer que nos nouvelles productions de jersey intègrent désormais 50% de fibres de coton recyclé, soit un "half-half" comme nos latte préférés, 50% coton recyclé et 50% coton bio, contre 40% recyclé - 60% coton bio précédemment. Cela semble anodin, et pourtant, cela baisse le coût carbone de chaque vêtement. À l'heure où de nombreuses marques renoncent aux matières de qualité et/ou écologiques à cause des hausses des prix pour faire des économies sur leurs coûts de fabrication, nous faisons le pari d'encore plus d'économies sur nos émissions carbone. Un effort écologique qui tord au passage le cou aux clichés sur les matières recyclées soit disant moins qualitatives : ce progrès sur la composition s'accompagne d'une amélioration de la qualité des teintures, ainsi que de la douceur du jersey (tout en gardant son léger texturé qui fait son charme). Nous avons aussi revu tous les cols de tee-shirts pour les rendre encore plus solides. L'amélioration continue plutôt que l'obsolescence programmée, c'est notre programme pour la suite. Bon appétit et merci pour votre attention.

    Love you Club Patine. 

    Un jour on organisera un troc Patine, pour l’instant on s'accommode du méchant système capitaliste :)

    Charlotte + Team Patine