Préambule

Comme vous, on est évidemment touchées. Parce qu’un pays se fait envahir sans raison. Parce que c’est une guerre, et une guerre proche de chez nous. Parce qu’on croyait avoir souffert du Covid, qu’on s’apprêtait à fêter le retour d’une liberté de mettre du rouge à lèvres… et parce que d’un coup notre souffrance nous parait très relative devant ces témoignages de civils terrifiés fuyant leurs maisons. Parce que maintenant on a peur pour la Moldavie voisine, et pour tous les pays sans protection de l'Otan.

Individuellement, chacune prend ses responsabilités : mise en commun de ce qui occupe la team Patine. En rappelant que chacun gère comme il peut dans ce climat anxiogène !

#s'instruire

  • Lire compulsivement le live de Lemonde
  • Comprendre l’histoire de l’Ukraine grâce à l’hebdo Le Un n¨386 actuellement en kiosque et sur leur appli
  • Suivre Raphaël Glucksmann qui partage les encouragements du président ukrainien Volodymyr Zelensky auprès des européens à manifester leur soutien

#donner

  • Faire un don personnel à la Croix Rouge

  • ou à l'Agence des Nations Unies pour l'Aide aux réfugiés, UNHCR

  • Et puis faire une descente à la pharmacie pour faire un don de Doliprane et autres fournitures d’urgences au Collectif Elka qui tient une collecte aujourd’hui à la Caserne (tout sera transporté à la frontière polonaise lundi).

 #protester

  • S’inscrire sur les listes électorales en mairie jusqu'à vendredi 4 mars au soir pour les retardataires pour protéger notre démocratie.

  • Manifester à 15h demain, rendez-vous place de la République à Paris, et partout en France, liste des manifestations dans le monde entier sur Wikipedia ici

  • Admirer le courage des manifestants russes solidaires de l'Ukraine avec leurs cartons "Non à la guerre", à écouter ici sur Franceinter . Et puis écouter toutes les excellentes chroniques d'Antony Bellanger en fait.

OK mais c'est la guerre en Ukraine, Patine vous faites quoi en tant que marque ?

Au-delà de notre trouble en tant que citoyennes, il y a ce qu’on peut faire en tant que marque. Depuis notre création il y a bientôt 5 ans, nous sommes une marque européenne. Nos partenaires sont en France, en Italie, au Portugal. Et si tant est que nous soyons utile, nous ne pouvons exister, grandir et célébrer la mode que dans des pays libres ! Alors à la fois en tant qu’Entreprise à Mission * et en tant que marque de mode, comment nous rendre utile ?

La fausse bonne idée : des dons d'habits

Nous n'avons pas encore de programme pour du gifting influenceuses, autant faire du gifting réfugiés. Nos sweats Marty sont épais, il fait entre -1 degrés et -15 degrés en Ukraine...c'était tout vu. Sauf qu'après quelques recherches c'est plus compliqué. Les besoins changent d'une heure à l'autre, la logistique que nécessite l'acheminement des dons est complexe, et leur véritable utilité est parfois contestée. Il semble plus utile de faire des dons monétaires, et laisser les associations de terrain utiliser cet argent efficacement. (Source : Ukraine crisis: why you should donate money rather than supplies, The Conversation, lire tout l'article ici)

Du coup : un don à l'agence des Nations unies pour les réfugiés d'Ukraine

Chaque année, nous reversons 1% de notre CA à des associations. Nous avons fait le choix de ne pas acheter de publicité payante encore cette année, et à la place soutenir des associations pour accélérer la transition écologique et la solidarité sociale. Nous allons donc affecter immédiatement une partie de ce budget faire un don immédiat de 5000€ à l'UNHCR. C'est petit comparé aux 3 millions de dollars de Mila Kunis et Ashton Kutcher, certes. Mais on est très heureuses de pouvoir le faire ! C'est aussi totalement grâce à vous qui soutenez l'existence de Patine, olé.

Patine, c’est bon pour ton image et ta communication ce soutien à l'Ukraine ?

On voudrait vous inonder de couleurs éclatantes de Willie de printemps, d’optimisme et d’économies de C02 grâce à la toile Brenda sans coton neuf. Montrer que la mode peut être responsable et ultra désirable. Sauf que le contexte exige qu’on utilise aussi notre visibilité pour contribuer. De manière générale, on se sent nous aussi déroutées par ces posts Instagram de soutien à l'Ukraine au milieu des défilés de la fashion week et soins glow du visage, tiraillés que nous sommes tous entre se prostrer ou continuer à vivre. But still : taxer les marques d’opportunisme sur le soutien à l’Ukraine nous semble absurde dès lors que l’intention est sincère, et on vous laisse juger de notre sincérité. Est ce qu’il peut y avoir de l’Ukrainewashing comme il existe du Greenwashing, probablement, mais ce n’est pas vraiment notre problème. Si Airbnb mobilise 100 000 logements gratuits pour des réfugiés et gagne quelques points de sympathie pour cela, tant mieux ! Non au cynisme, c'est mauvais pour la santé. Et plus que craindre le cynisme de quelques uns, nous nous préoccupons plutôt de votre fierté d'appartenir au Club Patine. On pense que vous serez surtout soulagées que Patine s’engage aussi !

Vive notre liberté, vive la solidarité, kiss kiss, 

Team Patine