Good News

Patine est entreprise à mission : mini guide d'explication

Patine est devenue “Entreprise à mission”. Le résultat d'un travail d'équipe qui a commencé en avril 2021 pour formuler de la manière la plus précise notre raison d’être qu’on vous dévoile !

Patine Entreprise à Mission

La mission de Patine : Rendre possible et proposer un nouveau modèle de marque qui réconcilie les désirs de mode, les humains et la nature.

On vous explique pourquoi on l’a fait, ce que ça signifie, pourquoi cela nous semble nécessaire pour toute entreprise se voulant responsable…et pourquoi ce n’est pas suffisant en soi pour être une entreprise responsable :)

Cet article pensé comme un mini guide pourra être utile aux entrepreneur.e.s et futur.e. entrepreneur.e.s qui envisagent cet été de changer de vie. Peut-être aussi peut-être aux jeunes marques en construction, à nos 531 actionnaires-client.e.s, ou aux salarié.e.s en quête de job zéro bullshit….Bonne lecture dears !

> Ça veut dire quoi “entreprise à mission” ? 

C’est un dispositif légal français très récent. Il a été introduit par la loi PACTE en 2019 qui permet aux entreprises qui mettent leur développement au service d’une mission sociale et/ou environnementale d’affirmer publiquement leurs engagements. En juin 2022, on compte environ 650 entreprises à mission en France…sur 3,82 millions d’entreprises au total #happyfew   

Qu’est-ce que ça implique ? 

Clairement, c’est s’ajouter des contraintes heureusement utiles :) Il y a 3 obligations légales :

  1. il faut définir la raison d’être de l’entreprise de manière claire et l’inscrire dans les statuts, 
  2. y associer des objectifs en termes d’impact environnemental et/ou social 
  3. constituer un comité de mission qui veille à ce qu’ils soient toujours une priorité. 

Chez Patine, notre raison d’être “rendre possible et proposer un nouveau modèle de marque qui réconcilie les désirs de mode, les humains et la nature” est donc officiellement inscrite dans nos statuts d’entreprise aux côtés des quatre objectifs environnementaux et sociaux associés à cette mission. Notre comité de mission se réunit deux fois par an pour 1/ déterminer les objectifs annuels en lien avec notre mission et définir les indicateurs à suivre et 2/ évaluer l’atteinte de ces objectifs. Ce comité se compose de 5 membres externes à Patine et d’une salariée (il s’agit de Lucie, notre responsable finance, opérations et RSE).

> Comment définir sa mission ?

Nous n'avons pas de mode d'emploi magique, en revanche nous vous conseillons de prendre plusieurs semaines pour cette étape. Nous avons formalisé 5 principes en apprenant de notre propre expérience

  1. Prendre plusieurs jours pour noter même de façon désordonnée pourquoi on fait les choses, ce qui vous fait vibrer, comment on veut se rendre utile. Cela servira de base à un atelier plus organisé ensuite pour construire la mission.
  2. Le ou les fondateur-rice.s d'une marque engagée portent la mission de façon organique. Mais en travaillant la mission formelle avec toute l'équipe, on l'emmène plus loin
  3. Lister toutes les actions environnementales et sociales déjà accomplies, puis isoler celles qui ont eu le plus d'impact et de sens pour les membres de l'équipe. Si vous avez déjà fait un bilan carbone, cela vous aidera aussi à prioriser et donner une valeur objective à vos actions.
  4. Une fois la mission écrite, lui faire passer des "tests qualité". Une raison d'être doit être robuste, on explique ce point juste en-dessous.
  5. Ne pas hésiter à se faire accompagner. Nous avons collaboré avec notre ami Thibaut Ledunois du Studio d'impact ethiwork, studio d'impact. Il nous connaissait bien, nous a poussé dans nos retranchements.

> Ça veut dire quoi une mission Robuste ?

  • C'est une mission qui va durer dans le temps. D'année en année les objectifs peuvent évoluer, mais la mission ne change pas.
  • C'est une mission aussi importante que les objectifs de croissance et rentabilité de l'entreprise.

> Quels sont les objectifs environnementaux et sociaux de Patine ?

Notre 1er comité de mission vient d’avoir lieu, en avril 2022 et a notamment mis en évidence l’importance d’avoir des objectifs ciblés et atteignables. Les voici ainsi qu’à chaque fois un exemple d’action concrète associé, l’idée étant d’être les plus concrets possibles : 

  • Encourager nos clientes à aimer et reporter longtemps leurs vêtements : par exemple, nous implémentons un service de réparation. À noter que nous avons finalisé un test pilote sur la réparation des jeans et sommes en train de nous entourer pour développer ce service à plus grande échelle et de manière rentable. Si vous avez des suggestions à ce sujet, nous vous écoutons !

  • Réduire notre impact carbone : par exemple, nous continuons à améliorer notre sourcing matière sur les essentiels bestsellers du catalogue pour faire baisser notre impact global en émissions CO2, pollution des eaux et consommation d'eau. Nous venons d’augmenter le pourcentage de coton recyclé dans la composition de nos bestsellers (50% de coton recyclé plutôt que 40%) pour tisser notre matière Willie (jersey de nos tee-shirts) et Marty (molleton de nos sweats). 

  • Réduire nos déchets en amont : mise en place d’une chaîne de revalorisation de nos déchets textiles (les chutes de tissus issues des coupes sont récupérées depuis 2020 et retissées).

  • Partager nos bonnes pratiques et encourager à plus d’initiatives et de marques responsables : continuer d’intervenir sur différents médias et événements, mise en place d’une rubrique dédiée à nos innovations RSE sur le nouveau site Patine, posts plus réguliers sur LinkedIn sur ces sujets. 

> Qui fait partie de notre comité de mission ? 

Notre G5 Patine est constitué de figures de divers milieux professionnels. Ce comité est donc constitué de compétences plurielles, interdisciplinaires apportant toutes leur expertise : prêt à porter, éco-responsabilité, food, logistique, impact, et développement durable. On compte parmi eux notre reine du bien manger Delphine Plisson de La Maison Plisson, Emmanuel Giraud de l'entreprise adaptée ASAR Développement , Thibaut Ledunois notre activiste fashion préféré, dear Priscilla JOKHOO qui prend soin de nous, et Marie-Anne Vincent VP chez Sweep , experte de la finance verte.

> À quoi ça sert d'être une entreprise à mission ? 

PATINE Paris a été créé en 2017 pour proposer un nouveau modèle de marque : nous ne voulons pas simplement “prendre en compte” des objectifs environnementaux et sociaux, ils font intrinsèquement partie de notre modèle. Nous n’avons pas attendu d’être une entreprise à mission pour créer une entreprise et des vêtements respectueux de critères sociaux et environnementaux. Cependant, il nous a paru important d’officialiser cette mission en utilisant les outils juridiques à notre disposition pour 3 raisons :

  1. Pour grandir sans jamais dévier : la mission donne un cadre qui permet à toute l’équipe de se responsabiliser, de s’aligner et d’être efficace. Nous sommes 10 chez PATINE Paris. Nous avons trouvé plus simple de passer cette étape d’entreprise à mission maintenant. Si nous arrivons à grandir, cela sera plus simple et sur des fondements clairs.

  2. Nous avons décidé d'ouvrir notre capital en 2021. Une levée de fonds éthique et responsable puisque la majorité de nos actionnaires sont les client.e.s de la marque, et réalisée sur la plateforme de financement éthique LITA.co (Poke Eva Sadoun Pierre Schmidtgall Marième Diop Emilie Brosseau ) Nos actionnaires espèrent un jour une plus-value mais savent que nous ne sacrifieront jamais nos objectifs environnementaux et sociaux à la croissance. Et notre statut d'Entreprise à Mission met un cadre, une limite à la croissance à tout prix.

  3. C’est aussi une façon de mettre en avant, au niveau national, le besoin d’un nouveau modèle d’entreprise, en rejoignant les 650 entreprises officiellement Entreprises à Mission. Communauté des Entreprises à Mission

Nous pensons que ce cadre est notamment utile pour les entreprises de mode comme la nôtre, animés par la créativité. On est nombreux à être animés de bons sentiments. À vouloir bien faire. On a énormément d’idées, tendance à fabriquer de longues listes de projets. Pourtant en matière de responsabilité, on a observé qu’on est sur un ratio 5% créativité 95% effort pour avoir de l’impact. Le cadre d’Entreprise à Mission nous oblige à concentrer nos efforts, à éviter la dispersion, le saupoudrage et tout risque de greenwashing.

No alt text provided for this image

 

> Est-ce que c’est similaire à une certification B Corp ? 

Non. B Corp B Lab France est un label international pour lequel il faut remplir un certain nombre de critères avant d’obtenir la certification tandis que “Entreprise à mission” est un dispositif légal. D’ailleurs après un an de travail nous avons aussi bouclé notre dossier B Corp et attendons notre accréditation #fingerscrossed. Comme pour notre statut d’entreprise à mission, on est content.e.s qu’il existe des cadres pour faire avancer les engagements environnementaux et sociaux des entreprises mais c’est loin d’être suffisant. Alors, on continue d’innover, d’être exigeant.e.s à chaque étape de la chaîne de production et dans chaque département de notre entreprise. On peut toujours faire mieux.

Si vous êtes entrepreneur.e, que cet article vous a donné envie de devenir entreprise à mission et que vous avez des questions, écrivez-nous, hello@patine.fr !

Rendez-vous fin septembre pour vous présenter notre rapport RSE dans lequel vous retrouverez, notamment, notre bilan carbone Scope 3 avec chiffres et données clés. Pour le recevoir et suivre le projet Patine, vous pouvez vous abonner à nos emails ici, et retrouvez notre vestiaire d'essentiels par là :)

ps : pour en savoir plus, nous avons réalisé un podcast avec Fédération Française du Prêt à Porter Féminin Adeline Dargent ainsi que Chloé Cohen Nouveau Modèle et bien sûr Thibaut Ledunois ethiwork, studio d'impact pour raconter notre aventure, vous pouvez l'écouter ici

Bon été club Patine, 

xoxo

Team Patine

No alt text provided for this image

Article précédent Article suivant