NOUS AIMONS

  • Les matières naturelles avec une faible empreinte écologique, en maximisant dans leur composition la part de recyclage d'ancienne fibres :
        • le coton cultivé dans les règles du bio, arrosé à l'eau de pluie, qui ne pousse pas trop loin et dont on peut contrôler l'authenticité.
        • le lin et le chanvre, qui sont le passé et le futur !
  • Certaines matières artificielles fabriquées à partir de matières premières naturelles :
    • Le Tencel et le Lyocell, fabriqués par Lenzig à partir d’arbres d'Eucalyptus, 5 fois moins gourmands en ressources que le coton et qui poussent sans pesticides.
    • Le Refibra, une matière de Lenzig qui mixe Tencel et Coton recyclé.
  • Les matières synthétiques uniquement si elles sont locales et 100% recyclées

Nous sommes toute l'année en recherche, développement et testing de matières toujours plus naturelles et belles dans le temps. Si vous êtes fournisseur de matière innovante et super écologique, écrivez-nous à hello@patine.fr !

NOUS BOYCOTTONS

  • le polyester et le polyamide fabriqués à base de pétrole, moins chers à produire mais qui mettent 200 ans à se biodégrader (#pouah)
  • la viscose dont le procédé de fabrication pollue l'environnement (puis notre santé, forcément).
  • le coton ordinaire (99% du coton) qui a l’air d’un ange mais qui cache bien son jeu : il consomme beaucoup trop d’eau, nécessite trop de pesticides pour pousser et abîme la santé de ceux qui le cultivent (#bouh)
  • les cuirs exotiques, la fourrure, la soie et l'angora, ou même simplement les cuirs tannés au chrome sans traitement des eaux usées qui polluent terriblement les rivières et la santé des ouvriers. (#eurk)
  • le sablage des jeans qui provoque des maladies respiratoires terribles à ceux qui le pratiquent, tout ça pour vieillir artificiellement les jeans (#nonsense) 
  • évidemment : les substances controversées: Alkylphénols, Phtalates, PFCs
Cette liste est amenée à évoluer à mesure de nos rencontres et découvertes. Si vous ne la trouvez pas assez exigeante ou si vous avez des questions, écrivez-nous à hello@patine.fr !

    Nos standards

    • LOCAL : Nous choisissons la localisation en fonction du savoir faire, plutôt que là où c’est moins cher. Nous privilégions l’Europe pour limiter les kilomètres au compteur de nos vêtements et pour pouvoir suivre la fabrication de près
    • HUMAN : Nous adorons rendre visite à nos partenaires, ajuster les prototypes sur place, et apprendre un peu plus à chaque fois les petits secrets qui font les beaux habits.
    • LABELS :
      • Nous investissons peu dans les labels : ils peuvent être utiles quand on est une multinationale qui doit apposer des standards de qualité à un sourcing compliqué, mais on s'inquiète d'un label "bio" qui ne veut parfois plus rien dire.
      • Aux labels nous préférons les filières courtes, le contact direct avec TOUS les intervenants de nos chaînes de fabrication. Un peu comme aller chercher ses tomates dans une Amap plutôt qu'au rayon bio de Carrefour, see what we mean ?
      • En pratique chez nous : le coton bio est labellisé GOTS, cela garantit que 70% au moins des fibres sont biologiques et que les partenaires respectent des standards sociaux.
      • Les teintures sont certifiées Oeko-Tex classe 1, sans substances dangereuses pour vous ou pour l'environnement. C’est le niveau le plus exigeant, habituellement exigé pour les vêtements pour bébé (#yesbaby)
      • Nos confectionneurs n’emploient pas d’enfants, n’exploitent personne, assurent des conditions de travail non dangereuses et agréables, et paient correctement leurs employés. Ils ont le label GOTS, Fairwear, ou SA 8000. Nous les avons tous rencontré en personne avant de démarrer la collaboration.

      PATINE <3 Maths

      Parce que c'est compliqué d'améliorer sans mesurer ses progrès, nous mesurons l'impact de chacun de nos vêtements.

      Comment ça marche

      Pour chacun de nos habits, nous calculons la quantité d’eau utilisée, la pollution de l'eau générée et le dioxyde de carbone produit tout au long du cycle de vie du vêtement : la culture de la plante, la filature, le tricotage, la teinture; les transports, la confection, le lavage en machine chez vous...
      Grâce à notre partenaire Cycleco, nous pouvons comparer nos données à la production d’un vêtement standard (par exemple en coton ordinaire pour un tee-shirt). Notre objectif est de faire le maximum d’économies d’eau et de CO2 par rapport à un vêtement standard. Comme ça vous vous rendez mieux compte de l’impact que vous avez sur le monde en faisons des bons choix :)

      Nous ne sommes pas du tout parfaits. Pour être 100% durables, l’idéal serait de “rembourser” nos dépenses en eau et CO2 en plantant des arbres et en finançant des programmes de traitements de l’eau par exemple. C’est la vision.